Dans ce documentaire, le Niger est perçu à travers la redécouverte de manuscrits anciens exceptionnels. Leur évocation questionne l’identité d’une jeunesse confrontée à un avenir plus qu’incertain.

Le tournage, commencé en février 2018, est aujourd’hui terminé. Le montage a débuté en août 2020.

Si vous voulez en savoir plus ou accéder à la collecte qui a permis de financer la post-production, rendez-vous ici :

https://www.proarti.fr/collect/project/amnesie/0