Portrait de Serge Lebovici

Portraits de Psychanalystes

Ce portrait de Serge Lebovici fait parti d'une série d'une cinquantaine de portraits de psychanalystes qui marque le début de mon travail de photographe à la chambre grand format. Chaque psychanalyste a été photographié chez lui, sauf exception.
Tous ont accepté de faire partie de ce même projet, malgré des appartenances institutionnelles et des pratiques de soins différentes. Je leur ai ensuite leur demandé de réagir en quelques lignes sur leur propre image.
Une sélection de seize portraits et textes a été publiée dans la revue La Chambre en 1997.


Je me vois trop souvent sur les écrans de télévisions en train de poursuivre une consultation avec un bébé et ses parents. Le sentiment d'étonnement, de dépersonnalisation se manifeste inévitablement.

Très souvent aussi on m'a photographié et dans des conditions très artificielles, quand on me demande, par exemple, de sourire, je ne sais pas faire dans ce cas.

Quand la photo est en noir, elle dédramatise la situation et la rend supportable avec soi-même. On n'a pas multiplié les clichés comme le font les gens habituellement. On m'a remis la photo, simple, directe. On me voit sans doute à peu près comme je suis, plutôt sérieux et intériorisé en tout cas. Qu'on soit remercié de cette perspective qui m'est offerte et qui correspond beaucoup à ce que je désire transmettre. Il me semble, en effet, qu'une photo est plus un instrument pour transmettre que pour apparaitre. Elle permet au psychanalyste d'être ce qu'il est, ce qu'il doit être aussi.

Serge Lebovici

Serge Lebovici

Paris, 21 mai 1994.

Série : Psychanalystes

Référence : PSLES001

* Cette image est protégée par le code de la propriété intellectuelle.
   Toute utilisation doit faire l’objet d’une demande au près de la photographe.